L'exploitant agricole est un travailleur qui met en valeur une ou plusieurs exploitations agricoles. N'étant pas maître du temps et des situations, il pourrait à tout moment subir des désagréments résultant de catastrophes naturelles ou d'accidents professionnels. La souscription à une ou plusieurs assurances pourrait l'aider à s'en prémunir. À quelle assurance faut-il donc qu'il souscrive ? Lisons !

Les assurances fortement recommandées

Pour un exploitant agricole, deux catégories d'assurance sont fortement recommandées. Ce sont : l'assurance responsabilité civile professionnelle et l'assurance multirisques professionnelle.

L'assurance responsabilité civile professionnelle

Elle vous protège en cas de fautes ou d'accidents professionnels pouvant vous exposer à des sanctions pénales. L'assurance responsabilité civile professionnelle ou RCP prend en compte les dommages causés à des tiers au cours de votre activité professionnelle. Elle concerne les dommages à la personne et les accidents survenus sur le lieu de travail du fait de vos animaux, de vos biens, de vos préposés ou de vous-même. Elle possède des garanties optionnelles parmi lesquelles on peut retrouver la garantie Tourisme Rural et la garantie Travaux Agricoles.

L'assurance multirisque professionnelle

Elle couvre les animaux, les marchandises et l'exploitation agricole dans son entièreté. Cependant, vos récoltes ne sont pas systématiquement couvertes. Pour qu'elles le soient, elles doivent faire l'objet de contrats spécifiques. Ici, les garanties optionnelles concernent entre autres les frais de déblaiement et de démolition, les pertes de loyer ou encore les risques d'actes de vandalisme.

Les assurances obligatoires

Les assurances obligatoires doivent être souscrites par tout exploitant agricole, sous peine de très lourdes sanctions. Il s'agit de l'assurance accidents des exploitants agricoles, de la mutuelle santé et de l'assurance tracteur.

L'assurance accidents des exploitants agricoles ou AAEXA

Elle garantit principalement les frais de soin après tout accident de travail. Cette assurance vous donne droit à une rente d'inaptitude. Vos collaborateurs d'entreprise ou d'exploitation, de même que vos associés, sont aussi protégés. Sont aussi pris en compte pour cette assurance, les enfants de 14 à 20 ans qui participent aux travaux d'exploitation.

La mutuelle santé

La mutuelle santé n'est obligatoire que si vous avez des salariés à votre charge. Ceux-ci peuvent tout de même ne pas y adhérer si leur contrat est un CDD de 3 mois ou s'ils travaillent à temps partiel. Il en sera aussi de même s'ils ont une autre mutuelle santé en cours. Cette assurance devient facultative lorsque personne ne travaille pour vous ou avec vous. Le choix de mutuelle est fait par vous lorsque vous êtes le propriétaire de l'exploitation agricole. Si vous travaillez en profession libérale, vous devrez aller à la recherche d'une mutuelle TNS.

L'assurance tracteur

L'assurance tracteur ou automoteur prend en charge tous les dommages qui pourraient être causés par vos véhicules professionnels. Elle est aussi un obligation à laquelle tout exploitant agricole doit se soumettre.

Les assurances facultatives

Il s'agit principalement de l'assurance prévoyance. Encore appelée assurance d'indemnités journalières, elle est néanmoins recommandée aux exploitants agricoles libéraux. Elle va servir à maintenir les salaires en cas d'incapacité, de maladie ou d'accident. Sa souscription est souvent faite en fonction de l'âge de l'exploitant agricole et de son lieu de travail.

Elle vient, en effet, en complément de la mutuelle santé et des prestations de régime obligatoire. Elle protège votre famille en cas de décès. Pour votre remboursement, vous percevrez l'entièreté de la prestation choisie.

Vous avez désormais une idée des formules d'assurances qui sont requises pour un exploitant agricole. Il importe cependant de bien choisir son assureur avant toute signature de contrat.