L’assurance décès est une garantie contre les aléas financiers que vos proches pourraient rencontrer si le pire vous arrivait. En effet, en cas de décès de l’assuré, les bénéficiaires désignés d’avance bénéficieront d’une rente ou d’un capital. Elle est souscrite du vivant de l’assuré généralement à temps pour assurer le paiement des primes. Quels sont les avantages d’un tel contrat d’assurance ?

Souscrire à une assurance décès pour couvrir les besoins de sa famille

L’assurance décès a d’abord pour objectif de mettre la famille à l’abri du besoin en cas de décès ou d’invalidité d’un parent. En effet, en cas d’incapacité physique ou de disparition, le fardeau financier peut peser sur une seule personne. C’est là qu’intervient l’assurance décès.

Avec l’assurance décès, vous pouvez assurer la couverture des besoins futurs de la famille. Vous déciderez alors de la durée et du montant dont ils disposeront pour subvenir à leurs besoins en votre absence. Cette garantie comporte une rente éducation pour financer les études des enfants jusqu’à 26 ans. Aussi, lorsqu’un conjoint souffre d’une incapacité suite à de graves atteintes physiques, il est contraint de rester à la maison. Dans ce cas, l’assurance décès aidera le conjoint actif à subvenir aux besoins de la famille.

En outre, les coûts des funérailles sont très élevés. Votre famille pourrait ne pas avoir les ressources nécessaires pour y faire face. Avec une assurance décès, vous pouvez d’avance régler les dépenses inhérentes à votre décès pour ne pas occasionner des conflits financiers. L’assurance décès protège également vos parents dépendants. Vous pouvez donc les désigner en tant que bénéficiaires de votre assurance. Dans ce cas, en cas de disparition, ils auraient toujours un soutien financier à disposition. De la même manière, les grands-parents aussi peuvent laisser à leur progéniture une assurance décès. Les petits enfants pourront toucher ces sous après leur décès.

Souscrire à une assurance décès pour garantir un prêt hypothécaire

Dans la plupart des cas, une nouvelle maison est souvent suivie d’une hypothèque. Vous devrez donc vous assurer que votre famille pourra rembourser l’hypothèque à votre décès. C’est d’ailleurs pourquoi les banques obligent les souscripteurs d’un crédit immobilier à prendre également une assurance décès. Non seulement elle offre une garantie à la banque, mais elle assure également votre famille pour éviter les poursuites. Vos héritiers n’auront donc plus à rembourser les mensualités restantes. De même, l’assuré obtient une prise en charge des échéances en cas d’invalidité totale. L’assurance décès pourrait également être utilisée pour subvenir aux dépenses nécessaires pour l’entretien de la maison. Grâce à cette garantie, vous pouvez assurer une transmission du patrimoine à vos proches.

Souscrire à une assurance décès pour protéger votre entreprise

L’assurance décès assure également l’avenir de votre entreprise. Lorsque vous êtes indispensable dans votre entreprise (dirigeant, collaborateur ou associé important…), votre disparition peut entraîner des préjudices. Pour cela, vous pouvez désigner celle-ci comme bénéficiaire de votre assurance décès. Cette garantie est appelée garantie décès « homme clé ».

Vous pouvez également choisir une garantie croisée entre associés. Dans ce cas, vos associés recevront le capital décès si vous venez à disparaître. En effet, la disparition d’un associé peut amener à céder les parts de son capital. Vos associés pourront alors se servir de l’assurance décès pour racheter vos parts. Vous aurez alors évité une éventuelle cession de votre entreprise.