L’assurance auto simple n’est pas toujours suffisante pour bénéficier pleinement de sa mutuelle. Plusieurs personnes ignorent à quoi sert la responsabilité civile en assurance automobile. Cependant, lorsque vous disposez de cette garantie, vous bénéficiez de plusieurs avantages. Voici les plus usuels.

Dédommage les victimes d’un accident

Lorsque vous souscrivez à une assurance automobile, une responsabilité civile est le minimum à avoir. Elle est valable en cas d’accident où l’assuré est responsable. Elle permet de prendre en charge le dédommagement de toutes les personnes concernées. De plus, au cours d’un sinistre, toutes personnes ayant connu un dommage avec l’assuré sont automatiquement dédommagées grâce à la responsabilité civile assurance auto. Celle-ci assure les éventuelles victimes à savoir :

  • les personnes qui conduisent ou se trouvant dans une autre voiture ;
  • les personnes se trouvant dans le véhicule du responsable de l’accident ;
  • les piétons et les cyclistes ;
  • les personnes dont un bien fut endommagé (vitrines, murs, pars brise, etc.).

Ainsi, vous êtes exempts de toutes les dépenses que ces incidents pourraient causer.

Représente une obligation pour la conduite

La responsabilité civile est importante en assurance automobile, car elle présente assez de facteurs importants et constitue une obligation dans certains pays. En effet, après un accident de circulation, disposer de cette garantie, permet de couvrir les dommages physiques et matériels de la victime. Quelle que soit la gravité du dommage, elle est assurée par l’assurance auto du conducteur.

Cette dernière s’avère donc obligatoire pour tous conducteurs en raison d’une loi. Il s’agit de celle qui stipule que toute personne possédant un véhicule motorisé doit avoir dans son assurance automobile une garantie de responsabilité civile. Cette dernière donne aussi le droit aux conducteurs de circuler légalement et librement en France.

Assure les voitures louées

Pour louer un véhicule surtout en France, les concessionnaires tiennent compte de la souscription à la responsabilité civile de l’assurance auto. Ceci puisque cette assurance permet de couvrir les voitures louées.

De plus, si la voiture responsable du sinistre est prêtée, mais assurée, la garantie est valable. Tous les dégâts provoqués par le conducteur occasionnel sont assurés par l’assurance auto.

Entraîne de lourdes peines pour les personnes non souscrites

Dans une assurance auto, cette responsabilité représente l’assurance minimale auxquels le conducteur doit souscrire. Dans le cas où celui-ci ne le fait pas, il est exposé à de graves sanctions. L’une de celles-ci est qu’il devra payer une amende de 3 750 euros en cas de résistance.

Celui-ci peut également avoir une mise lui interdisant la conduite d’autres véhicules ne nécessitant nécessairement pas le passage d’un permis pendant une période de 5 ans minimum. Le véhicule de ce conducteur peut aussi être immobilisé et confisqué.

Les risques à éviter

Il existe un certain nombre de cas où la garantie de la responsabilité civile n’est pas valide. EN réalité, elle n’est pas valable lorsque les dommages sont causés à l’assuré lui-même ou lorsqu’elles sont causées volontairement à autrui. L’assurance auto ne prend pas en compte les dégâts entraînés par une course de voitures. C’est aussi le cas, lorsqu’un transport successif de matière dangereuse crée un dommage ou dans l’exécution d’une activité professionnelle.

Dans ces situations, la responsabilité civile ne présente aucun avantage. Tous les frais sont sur le compte de la personne responsable du dommage. Il peut également arriver que la garantie responsabilité civile de cette assurance soit la seule assurance permise à certains conducteurs. Ces derniers peuvent être des résiliés ou des conducteurs malussés.